Une collision entre un TGV et un camion fait deux blessés légers dans la Sarthe

Un TGV Paris-Saint-Brieuc a percuté très violemment un camion dans la Sarthe, le 15 octobre 2013.
Un TGV Paris-Saint-Brieuc a percuté très violemment un camion dans la Sarthe, le 15 octobre 2013. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

L'accident s'est produit mardi soir vers 20h25 à un passage à niveau près de Sillé-le-Guillaume.

Le bilan aurait pu être beaucoup plus grave. Un TGV en provenance de Paris et à destination de Saint-Brieuc, qui transportait 175 passagers, a violemment percuté un camion, mardi 15 octobre, non loin du Mans, près de Sillé-le-Guillaume (Sarthe). Deux personnes, dont le conducteur du train, ont été légèrement blessées.

Selon la SNCF, le poids lourd, qui tractait une remorque d'engins agricoles, est resté bloqué pour une raison encore indéterminée sur un passage à niveau, où il a été percuté par le train qui roulait à 150 km/h. 

Un choc spectaculaire

La collision s'est produite vers 20h25. Le conducteur du camion a pu sortir à temps de son véhicule et n'a pas été blessé, mais les photos prises sur place par France 3 Pays de la Loire peu après l'accident témoignent de la violence du choc.

La motrice a été déchiquetée et le TGV ne s'est immobilisé que deux kilomètres après l'impact.

Les secouristes évacuent les blessés après la collision entre un train et un poids lourd dans la Sarthe, le 15 octobre 2013.
Les secouristes évacuent les blessés après la collision entre un train et un poids lourd dans la Sarthe, le 15 octobre 2013. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Le trafic vers l'Ouest perturbé

Vers minuit, les passagers ont été évacués à bord de six bus qui devaient les acheminer vers Saint-Brieuc, leur destination. Ils seront également indemnisés à hauteur de 200% du prix de leur billet, a également promis la SNCF.

La préfecture a indiqué pour sa part que la collision avait provoqué d'importants dégâts matériels sur la voie. L'accident a occasionné une interruption du trafic ferroviaire dans les deux sens entre Paris et Rennes, et le trafic ferroviaire entre Paris et l'Ouest devrait rester perturbé mercredi matin.