Passages à niveau : l'enjeu majeur de la sécurisation

FRANCE 2

L'accident du lundi 15 juillet sur un passage à niveau dans la Marne pose des questions en matière de sécurité. La France compte plus de 15 000 passages à niveau sur son territoire.

En ville ou à la campagne, la France compte 15 405 passages à niveau. En matière d'accidents, le pays enregistre une baisse de 20% entre 2017 et 2018. Un bilan positif rendu possible notamment grâce aux campagnes de prévention, aux contrôles ou encore au renforcement de la maintenance des équipements. Depuis 2011, le nombre de tués sur les passages à niveau est constant malgré un pic enregistré en 2017, avec 42 victimes, et une nette baisse en 2018 (16 morts).

Des travaux de sécurisation qui coûtent très cher

98% des accidents sont liés à un non-respect du Code de la route avec des piétons imprudents et des voitures trop pressés.153 passages à niveau sont jugés prioritaires. Barrières lumineuses, vidéo-protection, détecteurs d'obstacles : la SNCF mène des expérimentations. "La sécurisation d'un passage à niveau, c'est minimum un million d'euros, mais ça peut aller jusqu'à cinq ou six millions d'euros dans des zones très complexes, et surtout cela demande parfois d'interrompre les circulations pendant de nombreuses semaines", détaille le spécialiste Gilles Dansart. En 2018, la SNCF et l'État ont investi 46 millions d'euros pour supprimer les passages à niveau jugés à risque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne