Hautes-Pyrénées : quatre gendarmes sont morts dans le crash de leur hélicoptère

Un hélicoptère de la gendarmerie, dans les Hautes-Pyrénées, le 21 mars 2008. 
Un hélicoptère de la gendarmerie, dans les Hautes-Pyrénées, le 21 mars 2008.  (MAXPPP)

L'accident a eu lieu dans le massif du Vignemale, près de la commune de Cauterets, selon une information de France 3 Midi-Pyrénées.

Un hélicoptère de la gendarmerie s'est écrasé, vendredi 20 mai, à la mi-journée, dans les Hautes-Pyrénées avec quatre gendarmes à son bord. Le bilan est de quatre morts, selon le préfet du département et le général Bernard Clouzot, cités par France 3 Midi-Pyrénées"Etant donné les circonstances et le lieu où le crash s'est produit, il est peu probable qu'il y ait des survivants", a indiqué Bernard Clouzot, commandant les gendarmes de la région Midi-Pyrénées, à nos confrères. 

Selon France 3 Midi-Pyrénées, l'accident a eu lieu dans le massif du Vignemale, précisément dans le couloir de Gaube, près de la commune de Cauterets. D'importants moyens ont été engagés sur place dans ce secteur très difficile d'accès, à 3 298 mètres d'altitude. Il semble que la météo était clémente au moment de l'accident.

L'engin a heurté la paroi de la montagne

"L'hélico participait à un exercice de formation au secours en montagne", précise encore France 3 Midi-Pyrénées. L'appareil de la gendarmerie de Tarbes était en mission en montagne avec un pilote, un copilote et deux gendarmes de haute montagne, lorsqu'il a heurté une paroi pour une raison qui n'a pas encore été déterminée. Des investigations sont en cours pour déterminer les causes du crash.

Le président François Hollande a fait part de son "émotion après ce tragique accident", en adressant ses "condoléances aux familles et aux proches des victimes". Il leur a témoigné "la pleine solidarité de la nation en ces circonstances douloureuses". Avant de se rendre sur place dans la soirée, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé dans un communiqué son "infinie tristesse" pour les "victimes qui n'ont malheureusement pas survécu à l'accident"

Vous êtes à nouveau en ligne