Haute-Loire : une explosion de fumigènes responsable de la mort des ados

FRANCE 3

Ce 14 juin, les enquêteurs ont confirmé que les adolescents décédés samedi dans une maison abandonnée avaient été tués par une explosion de fumigènes, sans doute confectionnés par les jeunes.

Les trois jeunes retrouvés morts samedi 13 juin à Bas-en-Basset, ont bien été tués par l'explosion de fumigènes, d'après les enquêteurs. Le quatrième jeune qui faisait partie du groupe est toujours hospitalisé dans un état critique. Dimanche s'est tenue une marche blanche improvisée dans la commune où a eu lieu le drame, pour rendre hommage aux trois victimes, âgées de 14 à 16 ans.

 

De l'acétone et de l'acide chlorhydrique sur les lieux

 

Des traces d'acétone et d'acide chlorhydrique ont été découvertes ce dimanche dans les débris. Il pourrait donc s'agir d'une partie d'Airsoft qui a mal tourné. Les recherches vont se poursuivre pour préciser les circonstances du drame. Une cellule psychologique a été mise en place par la mairie pour accompagner les familles des victimes. Dès lundi, les adolescents devraient aussi être pris en charge dans les établissements scolaires.
 


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne