Effondrement d'un pont à Mirepoix-sur-Tarn : la sécurité en question ?

France 2

Le camion qui transportait une lourde charge dépassait-il la limite autorisée sur le pont de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) qui s'est effondré lundi 18 novembre ? L'ouvrage était-il fragile ?

Le pont de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) construit en 1931 faisait 155 mètres de long pour 6,5 mètres de large. Il soulève lundi 18 novembre après son effondrement de nombreuses questions. S'agit-il d'un pont très emprunté ? Non selon le conseil départemental. Environ 2 000 véhicules arpentent le pont chaque jour, ce qui n'est pas un nombre très élevé. "Ce n'est pas un pont très fréquenté. Généralement, on se croise à deux voitures lors des heures de pointe", explique un riverain.

Tous les camions ne respectaient pas la limitation de poids

Les limitations de poids étaient-elles respectées ? Non, selon les premiers éléments de l'enquête. Le camion qui transportait une foreuse dépassait la limite autorisée de 19 tonnes. Une restriction de circulation en vigueur de 2001, clairement indiquée à l'entrée de l'ouvrage. Pour Michel Bortolameolli, l'ancien premier adjoint à la mairie, la restriction n'était pas toujours respectée. "Malheureusement, on a constaté régulièrement des camions dont le poids dépasse la limite autorisée. "

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne