Drame de Clichy-sous-Bois : ouverture à Rennes du procès des deux policiers

France 3

Le procès des deux policiers mis en cause après le décès de Zyed et Bouna, deux adolescents morts après avoir trouvé refuge dans un transformateur électrique en 2005, s'ouvre lundi 16 mars à Rennes.

Un procès très attendu. Le 27 octobre 2005, Bouna, 16 ans, et Zyed, 17 ans, se réfugient avec un ami dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois pour échapper à la police. Les deux premiers meurent électrocutés, le troisième est grièvement brulé. La nouvelle se répand très vite et embrase le quartier. C'est le point de départ de trois semaines d'émeutes dans les banlieues françaises.

Trois juges d'instruction, un premier renvoi devant le tribunal correctionnel en 2010, annulé un an plus tard. Coup de théâtre en 2012 à la Cour de cassation qui décide de rouvrir le dossier. En septembre 2013, la cour d'appel de Rennes tranche : les deux policiers seront bien jugés.

Une phrase au coeur des débats

"Ils n'ont même pas criés pour dire 'attention les enfants, ne bougez pas, on va prévenir EDF ou les pompiers'", déclare Me Jean-Pierre Mignard, avocat des familles des deux adolescents décédés.

Au cœur des débats, une phrase prononcée par un des policiers lors des échanges radio. "S'ils rentrent sur le site EDF, je ne donne pas cher de leur peau".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne