Malgré le crash de l'A320 de Germanwings, les Français ont confiance en l'avion

Selon un sondage publié samedi 28 mars 2015, les Français considèrent que l\'avion reste un moyen de transport sûr.
Selon un sondage publié samedi 28 mars 2015, les Français considèrent que l'avion reste un moyen de transport sûr. (FELIX SARMIENTO / NOTIMEX / AFP)

La cote de confiance de ce mode de transport poursuit sa progression, augmentant de 3 points par rapport à un même sondage paru en 2014 et de 9 points par rapport à 2005.

La confiance des Français en l'avion n'a pas été altérée par le crash de l'A320 de la compagnie Germanwings. Selon un sondage publié samedi 28 mars et réalisé juste après cet accident, l'avion arrive en deuxième position (41%) des moyens de transport considérés comme les plus sûrs par les Français. Il poursuit sa progression, augmentant de 3 points par rapport à un même sondage paru en 2014 et de 9 points par rapport à 2005.

Le train, cité par 46% des personnes interrogées, est néanmoins redevenu le moyen de transport en lequel les Français ont le plus confiance, selon ce sondage réalisé par l'institut Ifop pour le journal Dimanche Ouest France.

Avec 13%, la voiture est le moyen de transport jugé le moins sûr parmi les trois proposés par l'institut de sondage.

Les voyageurs craignent l'accident

Parmi les craintes des personnes voyageant en avion, celle d'un accident reste la plus importante (34%), devant la peur d'un attentat ou d'un détournement (24%) et celle du survol d'une zone de guerre (16%). En 2014, le survol d'une zone de guerre était la chose la plus redoutée (39%).

Le sondage avait alors été réalisé quelques jours après la destruction d'un Boeing de la compagnie Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine.

Force est de constater que l'avion continue de faire peur à certains. "Vingt pour cent de la population n'arrive plus à prendre l'avion", a expliqué samedi Xavier Tytelman, qui travaille pour le centre de traitement de la peur de l'avion, sur Europe 1"Quatorze pour cent n'ont jamais réussi à le prendre et 6% se sont juré de ne plus jamais le reprendre. Quand vous distribuez un questionnaire dans un avion en demandant aux passagers de noter sur 10 leur peur, un tiers d'entre eux donne une note supérieure à 7", a-t-il expliqué.

 

Ce sondage a été mené mercredi et jeudi via internet, auprès d'un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française âgée d'au moins 18 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne