Les hypothèses du crash de l'A320

France 2

Sur le plateau, Nicolas Chateauneuf revient sur les raisons qui ont pu provoquer le crash de l'A320 de Germanwings.

Plusieurs zones d'ombre entourent le crash de l'A320 de Germanwings. Sur le plateau, Nicolas Chateauneuf revient sur les raisons qui ont pu provoquer le drame. Parmi les interrogations, le silence des pilotes pendant plusieurs minutes interpelle. "Imaginons d'abord que les pilotes soient empêchés par une personne malintentionnée qui entre dans le cockpit, qui immobilise les pilotes et prend les commandes. Les pilotes peuvent alors toujours appuyer sur un bouton pour envoyer une alerte attentat et là, le problème, c'est qu'il n'y a rien de tel", explique le journaliste de France 2.

Plusieurs scénarios possibles

Parmi les autres scénarios envisagés, le suicide. "Cela reste quand même extrêmement rare, heureusement, et il y a toujours un autre pilote qui ne manquerait sans doute pas de réagir", poursuit Nicolas Chateauneuf. Des problèmes techniques peuvent également être la cause du drame, comme un incendie dans le cockpit "qui oblige les pilotes à quitter leur poste". D'autres pistes sont également envisagées, comme la perte de connaissance des pilotes suite à des vapeurs toxiques.
La dépressurisation de la cabine reste l'hypothèse la plus sérieuse. "Un hublot qui explose peut mettre en péril l'avion et ses passagers. Le problème est qu'à cette altitude, il n'y a presque pas d'oxygène, donc si les pilotes ne saisissent pas tout de suite leur masque à oxygène, ils peuvent perdre connaissance en 15-20 secondes", ajoute Nicolas de Chateauneuf.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne