Les gestes fous de pilotes de ligne

FRANCE 3

Le suicide d'un pilote n'est pas une première dans l'aviation commerciale qui a déjà connu des drames similaires.

Les dernières révélations sur le crash de l'A320 font froid dans le dos. Le copilote de Germanwings a volontairement provoqué le crash de l'appareil, mardi 24 mars. Un accident qui n'est pas sans rappelé d'autres drames.
En 1999, un copilote d'Egyptair fait volontairement foncer un Boeing 767 en piqué vers l'océan, entraînant avec lui 217 personnes. Avant de couper les moteurs de l'avion, l'homme avait plusieurs fois prononcé : "je m'en remets à Dieu".

La copilote appelle la tour de contrôle

Le 19 décembre 1997, un Boeing 737 s'écrase sur l'île de Sumatra en Indonésie. 140 personnes périssent dans l'accident. L'enquête conclut au suicide : le pilote était en conflit avec sa direction et criblé de dettes.
Parmi ces tragédies, celle de la compagnie Royal Air Maroc a particulièrement marqué les esprits. Le 21 août 1994, le pilote provoque le crash de son avion dans l'Atlas marocain. Quelques minutes avant, sa copilote appelle la tour de contrôle au secours...Trop tard. L'accident fait 44 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne