Le médecin d'Andreas Lubitz aurait-il dû prévenir la compagnie ?

FRANCE 2

Les médecins qui lèvent le secret médical auprès des employeurs peuvent être poursuivis en justice.

Les révélations autour du dossier médical d'Andreas Lubitz se succèdent depuis quelques jours. Et pour cause, l'enquête sur le crash de l'A320 se resserre autour du profil psychologique du copilote, accusé d'avoir volontairement provoqué la chute de l'appareil.

Mais pendant longtemps le lourd passé psychiatrique du jeune homme a été protégé par le secret médical. D'après les médias allemands, le médecin d'Andreas Lubitz avait gardé le silence sur son état de santé.

Vers une levée du secret médical ?

Si le secret médical est protégé par la loi, des signalements sont toutefois possibles via la médecine du travail. "On signale des choses qui sont dangereuses immédiatement et il arrive qu'on prévienne l'employeur dans un cadre comme celui-là", assure le psychiatre Antoine Pelissolo.

Pour d'autres médecins, il faudrait rendre la levée du secret médical obligatoire pour les professions qui ont la responsabilité de vies humaines. "Quand quelqu'un vient vous voir et que vous jugez qu'il est dangereux parce qu'il est en dépression majeure et qu'il prend des médicaments, vous avez le devoir d'aller au moins prévenir le médecin de la compagnie", estime le professeur de médecine Bernard Debré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne