Germanwings : un an après le crash, retour dans les Alpes

France 2

Il y a un an, l'Airbus de la Germanwings s'écrasait dans les Alpes. Une cérémonie a lieu ce jeudi 24 mars en hommage aux 150 victimes de la folie du copilote dépressif Andreas Lubitz.

Il a fallu des mois pour que le lieu retrouve son calme. Au milieu de ce vallon des Alpes-de-Haute-Provence, un piquet coloré rappelle le point d'impact de l'avion de la compagnie aérienne allemande Germanwings.

Plus aucune trace de l'Airbus, mais des souvenirs douloureux pour les habitants de la vallée, eux qui ont vécu les premières heures de la catastrophe. "On pense aux familles qu'on voit régulièrement depuis un an", confie François Balique, le maire du Vernet, au micro de France 2.

"Tristesse et fierté"

Le drame a marqué toute la vallée. "Beaucoup de tristesse et de la fierté pour tous les gens du coin qui ont agi si efficacement", déclare une habitante. Parmi ces gardiens de la montagne, Max Tranchard : "Pour finir leur deuil, les proches des victimes ont besoin de tout savoir et d'aller là où ils ont perdu l'être cher". Le Vernet, un village d'à peine 110 habitants, qui sont devenus sans le vouloir les gardiens d'un sanctuaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne