Germanwings : nouvelles révélations sur le crash

France 2

"Le Parisien" publie mercredi 27 janvier la retranscription des échanges entre Andreas Lubitz, le copilote à l'origine du drame, et les médecins qui le suivaient.

Andreas Lubitz souffrait d'une lourde psychose, comme le montrent d'inquiétants échanges qu'il a eus avec ses médecins, dévoilés par Le Parisien mercredi 27 janvier. Le copilote allemand était rongé par des problèmes de vue, apparus au début du mois de décembre 2014. Andreas Lubitz se plaint même de "crises de panique". "Diagnostic : soupçons de psychose menaçante", établit un psychiatre.

41 médecins en sept ans

Un médecin a expliqué aux enquêteurs du crash de l'Airbus de la Germanwings dans les Alpes en mars 2015 avoir eu affaire à un homme "peu sûr de lui", au point de songer, pendant l'examen, qu'il n'avait "pas envie que cet homme soit aux commandes d'un avion".

Au cours du seul mois de mars, Andreas Lubitz va consulter sept médecins. L'origine de ses problèmes de vue est en fait psychologique. La veille du crash, il semble pourtant apaisé. Son dernier examen médical laisse même apparaître quelques progrès, précise Le Parisien. En tout, 41 médecins ont été au contact du copilote allemand entre 2008 et 2015. Malgré cela, aucun spécialiste n'a pu déceler le drame qui se préparait.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne