Germanwings : l'Agence européenne de sécurité aérienne recommande une évaluation psychologique des pilotes

Des avions des compagnies aériennes allemandes Germanwings (à gauche) et Lufthansa à l\'aéroport de Düsseldorf, le 27 mars 2015.
Des avions des compagnies aériennes allemandes Germanwings (à gauche) et Lufthansa à l'aéroport de Düsseldorf, le 27 mars 2015. (ALBERT GEA / REUTERS)

Son rapport, commandé par la Commission européenne, vise à combler les failles qui ont permis à Andreas Lubitz d'écraser volontairement un A320 dans les Alpes.

Un pilote ne doit désormais plus être laissé seul dans un cockpit, et une "évaluation psychologique" des pilotes est nécessaire avant leur embauche. Ce sont les mesures recommandées par l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) dans un rapport, dévoilé vendredi 17 juillet, sur le crash de l'A320 de Germanwings dans les Alpes en mars dernier.

L'AESA avait été chargée par la Commission européenne de repérer les failles de sécurité qui avaient permis à Andreas Lubitz, le copilote de la compagnie Germanwings, de se trouver seul dans le cockpit de l'avion et de l'écraser volontairement contre une montagne, alors qu'il avait souffert dans le passé de graves troubles psychologiques.

Des mesures qui doivent être validées par la Commission européenne

Après le crash, l'AESA avait déjà recommandé de ne plus laisser une personne seule dans le cockpit, mais de façon temporaire. Elle plaide aujourd'hui pour un maintien de cette mesure, déjà appliquée par un grand nombre de compagnies européennes.

L'agence préconise également que les contrôles annuels inopinés des pilotes professionnels incluent des contrôles d'alcool et de drogue, ainsi que la création d'un "réseau de surveillants médicaux" des pilotes et d'une banque de données sur leur suivi médical. L'AESA explique vouloir faciliter le partage des informations et le repérage d'éventuels problèmes de santé non déclarés.

C'est la Commission européenne qui doit décider de l'adoption de ces nouvelles règles, qui s'appliqueraient à toutes les compagnies européennes.

Vous êtes à nouveau en ligne