Fuite d'huile, malaises en cabine... Deux vols de la Germanwings déroutés en urgence

Un airbus de la Germanwings, le 26 mars 2015 à Düsseldorf (Allemagne).
Un airbus de la Germanwings, le 26 mars 2015 à Düsseldorf (Allemagne). (PATRIK STOLLARZ / AFP)

Il s'agissait des liaisons Cologne-Venise et Hanovre-Rome.

Mauvaise journée pour la compagnie allemande Germanwings. Dans la tourmente depuis le crash d'un de ses A320 dans les Alpes et la mort des 150 passagers et membres d'équipage, deux de ses vols ont été déroutés, samedi 4 avril. 

L'avion assurant la liaison entre Cologne et Venise, samedi 4 avril, a dû changer en urgence son plan de vol pour atterrir à Stuttgart (Allemagne), en raison d'une "perte d'huile", a annoncé la compagnie dans un communiqué. "Il ne s'agissait pas d'un atterrissage d'urgence, les passagers ont quitté l'appareil normalement", a affirmé encore la compagnie, ajoutant que l'A319 est "actuellement examiné par des techniciens".

Malaise lié à la peur de l'avion

L'autre vol perturbé devait relier Hanovre (Allemagne) à Rome (Italie), vendredi 3 avril. Il a finalement été dérouté sur Venise après les malaises d'un passager et d'une membre d'équipage, rapporte le Daily Mail. Pour le premier, il ne s'agirait que d'un malaise lié à la peur de l'avion.

"Nous avons vu l'avion descendre progressivement d'altitude", a raconté un passager à la Rai, "puis est finalement apparu la lagune de Venise, où l'avion a atterri. À ce moment -là, le commandant nous a dit que deux personnes, un membre d'équipage et un passager, n'étaient pas bien et qu'il a donc décidé de se dérouter."

Vous êtes à nouveau en ligne