Crash de la Germanwings : l'enquête continue

France 2

Près de trois mois après le crash, le procureur de Marseille a affirmé jeudi 11 juin que le copilote de la Germanwings, Andreas Lubitz, avait consulté 41 médecins ces cinq dernières années.

Un peu moins de trois mois après le crash de l'A320 de la Germanwings, le procureur de Marseille a donné jeudi 11 juin des précisions sur le passé médical du copilote. Sur les cinq dernières années avant le crash, Andreas Lubitz a consulté 41 médecins différents. Le copilote était persuadé qu'il perdait la vue. Angoissé, dépressif, surtout dans les mois qui ont précédé le crash, il multipliait les contacts avec les médecins. 14 jours avant le drame, Andreas Lubitz semblait à bout.

Un secret médical très très fort

En raison du secret médical, très très fort en Allemagne, aucun médecin n'a apparemment alerté la Germanwings ou la Lufthansa. Le procureur a décidé de confier la poursuite des investigations à trois juges marseillais. Il souhaite que l'enquête continue pour vérifier qu'aucune faute n'a été commise par les compagnies dans le contrôle médical du copilote avant l'accident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne