Crash de la Germanwings : Andreas Lubitz s'était entraîné à crasher l'avion

France 3

Mercredi 6 mai, le BEA a révélé de nouveaux éléments de l'enquête sur le crash de l'A320 de la Germanwings survenu le 24 mars dernier. France 3 fait le point.

Un mois et demi après le drame de la Germanwings, le BEA a rendu public mercredi 6 mai un nouveau rapport d'enquête. "Parmi les éléments de ce rapport préliminaire, le BEA affirme qu'Andreas Lubitz, ainsi que le commandant de bord, avait un niveau professionnel au-dessus des standards", rapporte Sylvain Lequesne, en direct du Bourget (Seine-Saint-Denis) pour France 3. Sur le déroulé du vol, le BEA révèle que le commandant de bord sort du cockpit à 9 heures 30 minutes et 24 secondes et que l'avion commence à descendre 29 secondes plus tard. Andreas Lubitz est alors seul aux commandes.

Une répétition avant le crash final

Derniers éléments : lors du vol aller, entre Düsseldorf et Barcelone, Andreas Lubitz s'est déjà retrouvé seul aux commandes durant quatre minutes. La tour de commande de Bordeaux lui demande de descendre de 37 000 à 35 000 pieds. Et à plusieurs reprises, Andreas Lubitz va positionner quelques secondes le sélecteur d'altitude sur 100 pieds une altitude très basse avant de repositionner le sélecteur sur la bonne altitude. L'avion n'a pas plongé ce jour-là, mais Andreas Lubitz a sans doute répété son geste sur ce vol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne