Crash de l'A320 : sur les lieux du drame, les enquêteurs sont soumis à rude épreuve

FRANCE 3

Les recherches sont toujours en cours sur la zone du crash de l'A320 de la Germanwings. Une équipe de France 3 fait le point.

À Seynes-les-Alpes, le ballet des hélicoptères se poursuit pour amener les enquêteurs sur les lieux du crash de l'A320 de la Germanwings. Sur de nouvelles images du ministère de l'Intérieur, on y voit les enquêteurs, pioche à la main, sur des pentes à 60°. Leur priorité : retrouver la seconde boîte noire.
En parallèle dans un laboratoire, l'identification des victimes se poursuit. Une cinquantaine de médecins légistes y travaillent. 78 ADN ont déjà été isolés.

Un chemin d'accès aménagé

Depuis mardi, l'organisme et le moral de toutes les équipes sont mis à rude épreuve. "On organise des relèves assez souvent pour que les gars ne soient pas trop éprouvés. Des cellules psychologiques sont aussi mises en place pour ceux qui le désirent", explique au micro de France 3, l'adjudant-chef Stéphane Laout.
Enquêteurs, secouriste, gendarmes, ils étaient encore aujourd'hui 400 à travailler autour des lieux du drame. "Ces lieux pourraient devenir rapidement beaucoup plus accessibles puisqu'un chemin est en train d'être aménagé", rapporte Josselin Debraux, envoyé spécial à Seyne-les-Alpes.
 
Vous êtes à nouveau en ligne