Crash de l'A320 : selon Erick Derivry, "des solutions techniques" devraient être envisagées

France 2

En plateau, le commandant de bord Erick Derivry revient sur les nouvelles mesures annoncées par les compagnies aériennes.

Après le crash de l'A320 de la Germanwings, plusieurs compagnies aériennes ont décidé d'imposer la présence permanente de deux personnes dans le cockpit. Le commandant de bord Erick Derivry émet quelques réserves sur cette mesure. "Faire venir un personnel de cabine, une hôtesse dans le cockpit, ça ne garantit pas que la personne qui restera là, le pilote, n'est pas capable de neutraliser cette personne et donc continuer la démarche qu'il avait entreprise", explique Erick Derivry avant d'ajouter : "Notre crainte, c'est que le remède qui est proposé aujourd'hui, il soit fait avant qu'un diagnostic complet soit établi".

Des solutions techniques existent

Selon Erick Derivry, des solutions techniques seraient préférables comme par exemple : "Pour éviter que le commandant de bord ou le copilote aille de l'autre côté de la porte du cockpit pour aller aux toilettes, déplaçons cette porte et mettons comme ça existe sur certains avions, les toilettes dans la zone sécurisée du cockpit", propose le commandant de bord sur le plateau de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne