Crash de l'A320 : "Ouvre cette foutue porte", les derniers mots du pilote avant le crash

FRANCE 3

La presse Allemande a révélé de nouvelles informations concernant le crash de l'A320 de la Germanwings.

Le quotidien "Bild " a publié ce dimanche 29 mars les dernières conversations enregistrées dans le cockpit de l'A320 de la Germanwings, avant son crash. "Ouvre cette foutue porte", voici les derniers mots prononcés par le commandant de bord avant le drame. Selon les enregistrements de la boîte noire, les 20 premières minutes du vol se déroulent normalement. A 10h27, le pilote se lève pour aller aux toilettes et demande alors à son copilote de commencer à préparer l'atterrissage sur Düsseldorf. Andreas Lubitz lui répond alors par cette phrase : "... j'espère, on verra".

Les cris des passagers

Le commandant de bord revient quelques minutes plus tard et trouve porte close. "Pour l'amour de Dieu, ouvre la porte !", dit-il une première fois, alors qu'on l'entend donner des coups de hache pour tenter d'entrer dans le cockpit. "Ouvre cette foutue porte", hurle-t-il alors que l'on perçoit les cris des passagers. Quelques secondes plus tard, l'appareil se crashe dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Cinq jours après la catastrophe, les enquêteurs continuent de fouiller dans la vie d'Andreas Lubitz pour tenter de comprendre ce qui a pu entraîner le jeune homme dans sa folie meurtrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne