Crash de l'A320 : les hypothèses médicales sur le comportement du copilote

FRANCE 2

Sur le plateau du 20 Heures,  le docteur Jean-Daniel Flaysakier détaille deux hypothèses qui pourraient expliquer le changement d'attitude d'Andreas Lubitz avant le crash de l'A320 dans les Alpes, le 24 mars.

Pourquoi le copilote du vol Barcelone-Düsseldorf aurait-t-il subitement décidé de faire chuter l'Airbus A320 dans les Alpes ? Le docteur Flaysakier présente avec prudence deux théories sur le plateau du 20 Heures. "La première, c'est ce qu'on appelle 'l'accès mélancolique'. C'est une extrême souffrance, qui touche des gens qui sont souvent atteints d'un trouble bipolaire. Ils sont euphoriques, joyeux, un peu trop même, et puis après, ils vont tomber dans une phase normale, puis devenir dépressifs, et s'enfoncent jusqu'à devenir mélancoliques." En quelques minutes, une envie de suicide peut surgir, sans aucun signe de préméditation.

Des hallucinations ?

Le copilote de l'avion aurait aussi pu être touché par une bouffée délirante : "Quelqu'un commence à avoir des hallucinations, pense que la personne à côté veut le tuer. Des voix vous disent comment vous échapper...". Ceci peut mener à la catastrophe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne