VIDEO. Crash de l'A320 : les équipes de recherche éprouvées par ce qu'elles ont vu

FRANCE 2

Les secouristes qui se sont rendus sur les lieux du crash devraient rencontrer des psychologues d'ici quelques semaines.

Les recherches sur la zone du crash de l'A320 ont été très éprouvantes pour les secouristes. Depuis plus d'une semaine, gendarmes, policiers mais aussi pompiers se relayent sur les lieux du drame. Certains d'entre eux ont même participé à l'identification des corps. Une tâche inhabituelle et particulièrement difficile.

"Le premier jour, c'était le kérosène qui était très présent, on avait des maux de tête, on toussait...On trouve des vêtements, des valises, des effets personnels, des téléphones, ordinateurs, ça ce sont des objets de la vie courante donc on se dit ce n'était pas qu'un avion, il y avait des gens dedans", témoigne Damien Fillon, policier secouriste, spécialiste de la montagne, à France 2.

"On voit des éléments humains à proximité"

Mais ce n'est pas le pire. "Forcément, on voit des éléments humains à proximité. On a l'habitude de faire des gens qui se suicident, des choses comme ça, des accidents très graves, mortels, mais là c'est le volume qui est impressionnant", souligne le jeune homme.

Plus d'une semaine après la catastrophe, le policier assure que certaines images "l'accompagnent" encore. "Je pense qu'elles nous accompagneront toute notre carrière", ajoute-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne