Crash de l'A320 : le copilote mis en cause

FRANCE 3

Le BEA a rendu son rapport ce dimanche 13 mars sur le crash de l'A320 de la Germanwings qui avait fait 150 morts le 24 mars dernier.

Les conclusions du BEA sont définitives : c'est bien le copilote de l'A320 Andreas Lubitz qui a précipité l'avion contre la montagne dans les Alpes, le 24 mars dernier. Le copilote âgé de 27 ans était atteint de troubles psychologiques et suivait un traitement pour état suicidaire.

Vers l'expertise psychiatrique des pilotes ?

C'est au nom du secret médical que l'état psychologique alarmant n'a pas été révélé à son employeur, la compagnie Germanwings. Aujourd'hui, les conclusions du BEA sont claires : il faut pouvoir lever le secret médical lorsqu'un pilote est atteint de troubles mentaux. Il préconise également que des psychiatres au sein des compagnies aériennes puissent tous les six mois expertiser les pilotes. Mais aucune recommandation du BEA quant à la présence obligatoire d'une deuxième personne dans le cockpit quand le pilote ou le copilote s'absente.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne