Crash dans les Alpes : elle se fait passer pour la cousine d'une victime pour voyager gratuitement

Un Airbus de Germanwings décolle de Cologne (Allemagne), le 30 mars 2015.
Un Airbus de Germanwings décolle de Cologne (Allemagne), le 30 mars 2015. (OLIVER BERG / AFP)

Une Allemande a falsifié son identité pour profiter des places offertes par la Lufthansa aux familles des victimes pour se rendre sur le site de la catastrophe.

Une enquête a été ouverte. Une Allemande a profité du crash de l'A320 de Germanwings pour voyager gratuitement avec ses proches vers le sud de la France, révèle le journal local de la ville d'Haltern (Allemagne), cité par News Republic

Cette femme s'est fait passer pour la cousine d'une des deux enseignantes qui étaient à bord de l'appareil avec leurs seize élèves. Elle a ainsi voyagé gratuitement grâce aux places offertes par la Lufthansa aux familles des victimes, pour se rendre sur le site de la catastrophe.

Prise en charge par les psychologues

Selon le journal local, elle a visité à la fois le site du crash à Seyne-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) et le mémorial situé au Vernet. Elle aurait même accepté d'être prise en charge par les psychologues.

L'appareil s'est crashé à la fin mars dans les Alpes-de-Haute-Provence. Le copilote Andreas Lubitz a vraisemblablement précipité l'avion vers la montagne, tuant au total 150 autres personnes. 

Vous êtes à nouveau en ligne