Crash d'un hélicoptère : quatre gendarmes tués

FRANCE 3

Les raisons de l'accident qui s'est produit à Cauterets (Hautes-Pyrénées) ce vendredi 20 mai restent inconnues.

L'hélicoptère effectuait une mission d'entraînement autour du Vignemale (Haute-Pyrénées). À bord, se trouvaient deux pilotes et deux gendarmes de haute montagne. Leur appareil s'est écrasé vers midi ce vendredi 20 mai près d'une faille gelée. Une colonne de la gendarmerie et du Samu est partie à pied pour chercher les corps. Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident.

Vive émotion au sein de la gendarmerie

"Il peut y avoir des causes mécaniques ou aérologiques", expose Éric Serfass, procureur de la République de Tarbes. Deux des victimes venaient du peloton de haute montagne de Pierrefitte. Les deux autres servaient ici, dans le détachement aérien de la gendarmerie de Tarbes. À la direction générale de gendarmerie nationale, située à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), l'émotion est forte, tout comme à la préfecture des Hautes-Pyrénées. Le dernier accident mortel remontait à 1997 au pic du Midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne