Crash d'hélicoptère dans les Pyrénées : quatre gendarmes tués

FRANCE 2

Les raisons de l'accident qui s'est produit à Cauterets (Hautes-Pyrénées) ce vendredi 20 mai restent inconnues.

L'hélicoptère qui s'est écrasé volait à 2 500 mètres au moment de l'accident, ici dans le massif de Vignemale dans les Hautes-Pyrénées, ce vendredi 20 mai. Les circonstances de l'accident restent à cette heure mystérieuses : la météo était clémente et le pilote connaissait bien ce secteur. "C'était un pilote particulièrement expérimenté", explique à France 2 le lieutenant-colonel Thomas Deprecq.

Une zone difficile d'accès

À bord de l'appareil, il y avait quatre gendarmes : le pilote, un mécanicien et deux hommes du peloton de gendarmerie de secours en montagne. L'hélicoptère participait à un entraînement dans cette zone du massif particulièrement fréquentée en été et très difficile d'accès. Ils préparaient une voie de montagne très pratiquée en pleine saison. Dans le village où habitaient deux des gendarmes tués dans l'accident, l'émotion est très vive ce soir. "J'étais très ému", témoigne Noël Pereira, le maire de Pierrefitte-Nestalas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne