Ethiopian Airlines : un rapport accablant pour Boeing

FRANCE 3

En Éthiopie, les autorités ont rendu un rapport accablant pour Boeing, dans l’affaire du crash d’un 737 Max d’Ethiopian Airlines.

Les pilotes auraient tout tenté, mais sans comprendre, piégés par un ordinateur incohérent. L’enquête est toujours en cours, notamment en France, où sont étudiées les boîtes noires du Boeing 737 Max, d’Ethiopian Airlines. Les autorités éthiopiennes ont quant à elles déjà rendu leur premier rapport et elles écartent toute erreur de pilotage.

Une conception bancale

Le problème, c’est que le Boeing 737 Max a une conception bancale à la base. Ses moteurs sont plus gros et plus lourds que dans les versions précédentes. Résultat, il déséquilibre l’appareil qui a tendance à s’enfoncer par l’arrière. Boeing a donc installé un système appelé le Mcas. Il s’agit d’un capteur relié à l’ordinateur de l’avion, qui lui fait repiquer du nez pour compenser ce déséquilibre, trop peut-être. Les enquêteurs pensent que le capteur et le logiciel ont une faille. L’ordinateur de l’avion aurait donc donné de fausses informations au pilote, qui aurait malgré tout suivi scrupuleusement le manuel de vol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne