Crash de l’avion d’Ethiopian Airlines : la fiabilité de l’appareil en question

FRANCE 3

Après le crash d’un Boeing 737 Max 8 de la compagnie Ethiopian Airlines, à 60 kilomètres d’Addis-Abeba (Éthiopie), les interrogations sont nombreuses.

Au milieu des débris de l’appareil, les enquêteurs ont trouvé, dans l’après-midi du lundi 11 mars, les boîtes noires du Boeing d’Ethiopian Airlines, dans un champ, à 60 kilomètres de son point de départ, Addis-Abeba (Éthiopie). Des témoins ont aussitôt accouru sur place. Ils décrivent une scène terrible. L’analyse des enregistreurs de vol devrait permettre de comprendre les causes du crash qui en rappellent étrangement un autre. Il était survenu avec le même type d’appareil. C’était en octobre 2018, un Boeing 737 Max 8 s’était aussi abîmé au large de l’Indonésie, juste après son décollage, causant la mort de 189 personnes.

Un défaut de formation ?

À la suite de cet accident, l’aviation civile américaine et Boeing avaient signalé un dysfonctionnement de l’appareil. Des formations pour les pilotes avaient alors été préconisées, mais ont elles vraiment été mises en place par les compagnies ? Problème de formation, défaut de conception, dans le doute, plusieurs compagnies ont cloué au sol ces appareils.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne