Boeing 737 Max : interdictions de vol sans précédent

FRANCE 2

Suite au crash d'un Boeing 737 Max de l'Ethiopian Airlines, dimanche 10 mars, de nombreux pays, dont la France, ont interdit les modèles identiques de pénétrer dans l'espace aérien.

Après la Chine, qui a suspendu les vols du Boeing 737 Max sur son territoire, c'est toute l'Europe qui a décidé de bannir de son ciel le modèle impliqué dans le crash survenu en Éthiopie, dimanche 10 mars, et qui a causé la mort de 157 personnes. "Compte tenu des circonstances de l'accident, je pensais que c'était plus sage de suspendre les vols de ce type d'appareil", a réagi Élisabeth Borne, ministre des Transports.

1 300 décollages et atterrissages chaque mois en France

Aucune compagnie française n'utilise les Boeing 737 Max mais 1 300 décollages et atterrissages interviennent chaque mois sur le sol français. "C'est peut-être plus prudent, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver", souligne un passager à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Neuf compagnies qui exploitent le modèle immobilisent aussi leurs avions. Aux États-Unis, certains passagers auraient refusé, mardi 12 mars, d'embarquer au sein de Boeing 737 Max.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne