Coup de feu accidentel : deux blessés lors du discours de François Hollande

France 3

En plein discours du président de la République ce mardi 28 février à Villognon (Charente) à l'occasion du lancement de la nouvelle ligne TGV, un policier a blessé accidentellement deux personnes.

Ce déplacement devait se dérouler sans encombre. Ce mardi 28 février dans l'après-midi, François Hollande inaugure en Charente la nouvelle ligne grande vitesse qui reliera bientôt Tours et Bordeaux. Mais alors qu'il au beau milieu de son discours, un coup de feu retenti. "J'espère qu'il n'y a rien de grave ?", demande François Hollande.

Deux blessés légers

Stupeur dans la salle. Silence du président. Huit longues secondes et puis ces mots, pronnoncés par le président de la République : "Je ne pense pas", déclare-t-il. Pourtant, un peu à l'écart, une personne vient de s'écrouler. Un autre civil est blessé. Rapidement, le préfet de Charente évoque un accident. "C'est un coup de feu accidentel d'un gendarme", affirme-t-il. Il s'agirait d'un tireur d'élite de la gendarmerie. Il était posté sur un toit et aurait mal enclenché la sécurité de son arme. Les deux blessés légers ont été pris en charge et conduits à l'hôpital.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne