Voir la vidéo

Tignes : plus de peur que de mal après le déclenchement d’une avalanche

« Plus de peur que de mal », comme l’explique la correspondant sur place Claire Vocquier-Ficot. « Mais le temps s’est arrêté ici à la station de Tignes un peu après 10 heures ce matin quand on a annoncé qu’une avalanche avait touché une piste bleue. Ici, la visibilité est très mauvaise donc évidemment tout le monde était très inquiet ».

Les hélicoptères ne pouvaient pas décoller

La correspondante poursuit : « La station a appelé tous les volontaires, les moniteurs de ski, les pisteurs. Tout le monde est parti pour faire des recherches, pour sonder la piste. Il y a eu vraiment des minutes d’angoisse. Les pistes ont été immédiatement fermées. Mais on a vu redescendre petit à petit tous les secouristes, tous les volontaires. Ils nous ont donné l’information qu’aucune victime n’était à déplorer. Des gens ont été emportés en effet, mais secourus ».

Le JT
Les autres sujets du JT
plus