Collision mortelle à Millas : l’émotion s'empare du collège Christian Bourquin

FRANCE 2

L'émotion est grande à Millas (Pyrénées-Orientales) et dans les villages alentour au lendemain du drame. Le 14 décembre, un bus scolaire est entré en collision avec un TER faisant 4 morts et près de 20 blessés.

Au lendemain du drame, plusieurs villages sont en deuil. Le 14 décembre dernier, un car scolaire qui transportait des élèves du collège Christian Bourquin de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, a percuté un TER. L'accident a fait 4 morts et une vingtaine de blessés. Devant l'établissement scolaire des victimes, Anne Vergne fait le point sur les premiers moments de recueillement. "L'émotion est très vive dans les villages où vivent les victimes, mais nous avons également ressenti beaucoup de pudeur et de retenue chez ceux que nous avons rencontrés ce matin. Tout le monde se connait ici, tout le monde est donc, à un degré divers bien sûr, en deuil", précise-t-elle.

Une cellule psychologique exceptionnelle

L'émotion est très forte au collège Christian Bourquin de Millas. La journaliste détaille : "Les enfants et adolescents ont été invités à venir pour s'exprimer, laisser libre cours à leur parole. Certains ont des amis blessés, certains sont sans nouvelles, d'autres ont vu l'accident ou ont été choqués par les images diffusées à la télévision. Leurs parents aussi ont été invités à s'exprimer. Cette cellule de soutien psychologique sera maintenue toute la journée du 15 décembre, lendemain du drame".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne