Collision mortelle à Millas : le village sous le choc

FRANCE 3

Aude Cheron se trouve à Millas (Pyrénées-Orientales) quelques heures après la collision tragique entre un train et un car scolaire qui a fait 4 morts et une vingtaine de blessés.

Quatre collégiens sont décédés et une vingtaine de personnes ont été blessées dans une collision survenue le 14 octobre entre un TER et un bus à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Sur place, la journaliste Aude Cheron évoque le choc de tout le village. "Sur l'esplanade, devant la halle des sports, des proches, collégiens et habitants du village étaient présents, rassemblés et unis en attendant des nouvelles. Au même moment, les familles des victimes sont prises en charge par des médecins et des psychologues. Une mère nous confiait que son fils est rentré sain et sauf, mais qu'elle ne pouvait rester chez elle au soir du drame", explique-t-elle.

Le collège sera ouvert au lendemain du drame

Tout un village est sous le choc. La journaliste ajoute : "Ici, tout le monde se connaît. À la fin de la soirée, le silence est pesant, mais pendant des heures ambulances et hélicoptères ont donné le ton. Le collège sera ouvert au lendemain de l'accident, le 15 décembre, une cellule psychologique renforcée sera mise en place. Les collégiens sur place nous ont affirmé qu'ils iraient en cours pour rendre hommage à leurs camarades". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne