Accident de car à MIllas : un premier rapport indépendant accable la conductrice

FRANCE 3

Selon l'expertise, la conductrice du bus aurait tardé à prendre la bonne décision, et mis le bus en situation d'être percuté par le TER.

Le 14 décembre 2017 à Millas, dans les Pyrénées-Orientales, un car scolaire était percuté par un TER sur un passage à niveau, causant la mort de six adolescents. Dix mois plus tard, les premières conclusions d'un rapport indépendant pointent la responsabilité de la conductrice. "L'origine de l'accident provient d'un freinage tardif de la conductrice", peut-on lire dans le rapport d'expertise.

"On savait qu'elle était responsable"

"Lorsqu'elle décide de freiner, elle est déjà trop près de la barrière fermée. Elle ne réussit pas à stopper l'autocar et (...) percute la barrière du passage à niveau, qui se plie", explique les experts. Des conclusions qui contredisent la version de la conductrice, qui affirmait que les barrières étaient levées au moment du choc. "On savait qu'elle était responsable, c'était vraiment accablant", livre Stéphanie Fruitet, dont la fille est décédée dans l'accident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne