VIDEO. Gironde : "Les blessés vont être acheminés vers Bordeaux", annonce le préfet d'Aquitaine

EVN

Une violente collision entre un poids lourd et un car a fait 42 morts et quatre blessés graves ce vendredi matin sur une route départementale de Puisseguin en Gironde.

C'est l'accident de la route le plus meurtrier depuis 1982. Ce vendredi 23 octobre, une violente collision entre un poids lourd et un bus transportant des personnes âgées a fait 42 morts et quatre blessés graves sur une route départementale de Puisseguin (Gironde).

>> Suivez notre direct

Le trajet présumé du car accidenté à Puisseguin (Gironde), le 23 octobre 2015.
Le trajet présumé du car accidenté à Puisseguin (Gironde), le 23 octobre 2015. (FRANCETV INFO)

"Toutes sortes d'opérations vont se passer maintenant. Il y a d'abord l'acheminement des blessés vers Bordeaux (...) et toutes sortes de précautions à prendre que l'on va voir au fur et à mesure", a déclaré le préfet de la Gironde et d'Aquitaine, Pierre Dartout.

Le chauffeur est indemne

Huit passagers du car ont réussi à sortir du piège du brasier : quatre d'entre eux sont dans "un état grave", deux étant grièvement brûlés, deux autres souffrant de traumatismes crâniens et quatre étant légèrement blessés, a indiqué Pierre DartoutLe chauffeur du car est sain et sauf, selon le maire de Puisseguin, Xavier Sublett.

Les circonstances précises de l'accident sont inconnues pour le moment. Les deux véhicules se sont embrasés lors du choc, qui s'est produit à 7h30, quelques minutes seulement après le départ du car. Ce véhicule transportait une cinquantaine de personnes âgées et se rendait à Arzacq (Pyrénées-Atlantiques), après être parti de la commune de Petit-Palais-et-Cornemps (Gironde).

En marge d'un déplacement à Athènes, François Hollande a réagi, et s'est dit "plongé dans la tristesse". Le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, initialement attendus ce vendredi à Moirans (Isère), théâtre de violences mardi, sont arrivés dans la matinée sur le lieu de l'accident.

Vous êtes à nouveau en ligne