Accident mortel à Puisseguin : les autocars sont-ils vraiment sécurisés ?

Suite à l'accident mortel entre un bus et un camion à Puisseguin (Gironde) ce vendredi 23 octobre, France 2 s'intéresse à la sécurité dans les bus.

Après l'accident mortel entre un car et un camion à Puisseguin (Gironde), ce vendredi 23 octobre, plusieurs questions se posent sur la sécurité des autocars en cas d'incendie. Quel équipement à bord ? Quelle formation pour les chauffeurs ?

Les stages de sécurité sont une étape obligatoire pour tous les futurs chauffeurs. Une formation d'un mois durant laquelle toutes les procédures d'urgence sont passées en revue à commencer par l'évacuation des passagers en cas d'incendie. Tous les cinq ans, les conducteurs doivent revenir pour une nouvelle semaine de formation.

Un moyen de transport 10 fois plus sûr que la voiture

À bord, les équipements de sécurité sont nombreux. Derrière le conducteur, chaque autobus est équipé d'un extincteur contrôlé chaque année tout comme les issues de secours. Mais face au risque d'incendie, il y a surtout un bouton qui fait toute la différence : le coupe-circuit, présent dans tous les autobus au niveau du volant. Enclenché, ce dernier coupe le moteur ainsi que les circuits électroniques principaux. Ce matin, les portes du bus ont été ouvertes, mais la plupart des passagers n'ont pas eu le temps de sortir. Aujourd'hui, l'autocar reste néanmoins un moyen de transport 10 fois plus sûr que la voiture et 100 fois plus que le deux-roues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne