Accident à Puisseguin : "Le choc était inévitable"

FRANCE 3

Depuis la commune du drame, Serge Guynier revient sur l'accident mortel et sur le rôle du chauffeur de l'autocar.

Au moins 42 morts : c'est le premier bilan du terrible accident de la route survenu ce vendredi 23 octobre en début de matinée à la sortie de Puisseguin (Gironde). Un car de tourisme transportant des personnes âgées a percuté un camion-remorque sur la D17, une route réputée dangereuse.

"Selon les tous premiers constats dressés sur place, ce camion qui transportait du bois à vide est sorti de la route lorsque l'autobus est arrivé en sens inverse. Le choc était inévitable", rapporte Serge Guynier, envoyé spécial de France 3 en Gironde.

Un soutien psychologique mis en place

Le chauffeur du car a seulement pu ouvrir les portes du véhicule. Un geste salvateur : huit personnes, le chauffeur compris, ont pu s'extraire alors que les deux véhicules s'embrasaient. Parmi les rescapés, certains sont grièvement blessés. Dans la commune, une cellule de soutien psychologique a été ouverte. Une douzaine de psychiatres prennent en charge les familles et les proches, très choqués par cet accident, le plus mortel en France depuis 1982.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne