VIDEO. Brétigny : manque d'entretien ?

Pourquoi l'éclisse, la pièce qui serait à l'origine du drame de Brétigny, était-elle défaillante ? C'est l'objet des enquêtes en cours. Mais de nombreuses voix mettent en cause la vétusté et le manque d'entretien de ce tronçon.

L'accident de Brétigny-sur-Orge serait dû à une défaillance d'une pièce métallique, l'éclisse. Mais les usagers, qui se posent des questions depuis longtemps, attendent encore des explications, au  lendemain du drame."Quand je reviens de Paris, ça bouge, ça sursaute (...). Je connais des anciens cheminots qui me disaient : "Un jour, il va arriver une catastrophe", explique une voyageuse qui emprunte régulièrement le RER C qui circule également sur cette ligne.

"Il est vrai que la SNCF a désigné ce tronçon de ligne entre Paris et Orléans, il y a déjà deux ans et demi, comme étant une des lignes malades de la SNCF, note Jean-Claude Delarue, président de la Fédération des usagers des transports et des services publics (SOS Usagers). Ça ne m'étonne malheureusement pas. Il faut absolument rénover ces lignes".

Moderniser les lignes des réseaux existants au détriment de l'ancienne politique du "tout TGV", c'est la recommandation faite par les pouvoirs publics fin juin. Cependant le président de la SNCF n'établit aucun lien entre la vétusté du réseau et l'accident.
"Toutes les hypothèses sont aujourd'hui bonnes à considérer (...) Je nous mets tous en garde contre les conjectures et les hypothèses", affirme Guillaume Pépy. Pour Jean-Claude Sandrier, président de l'association Urgence Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (Polt), "il faut que dans les 2 ou 3 ans, on ait complètement changé le matériel sur cette ligne".


Première étape de la concertation : les 20 parlementaires concernés par cette ligne doivent être reçus en septembre à Matignon. Cependant, le calendrier pourrait être bousculé.

Vous êtes à nouveau en ligne