Brétigny : un salarié mis en examen

Voir la vidéo

Après la catastrophe ferroviaire survenue en juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge (Essonne), un employé de la SNCF a été mis en examen, mercredi 9 janvier.

12 juillet 2013. Un train de passagers déraille à la hauteur de Brétigny-sur-Orge (Essonne). Sept personnes sont tuées et des dizaines d'autres sont blessées. Après plus de cinq ans d'enquête, un cadre de la SNCF qui était chargé de la surveillance des rails vient d'être mis en examen. À l'origine de l'accident, la rupture d'une éclisse, une pièce métallique servant à raccorder deux rails.

"On souhaite personnifier la faute"

L'agent de la SNCF mis en examen avait procédé à une inspection sur les lieux quelques jours seulement avant la catastrophe, sans ne rien remarquer. Les parties civiles sont convaincues de sa négligence. Pour son avocat, le cadre de la SNCF fait figure de bouc émissaire. "J'ai le sentiment plutôt que de lui reprocher réellement une faute, que l'on souhaite personnifier la faute et envoyer des personnes physiques devant un tribunal et les présenter, en réalité, à une forme de vindicte", affirme Me Philippe Valent, avocat de l'agent de la SNCF.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne