Faits-divers

Photo non datée de David Ramault, l\'homme qui a avoué avoir tué Angélique, 13 ans, retrouvée morte le 29 avril 2018 à Quesnoy-sur-Deûle (Nord).

Comment David Ramault a pu devenir chauffeur de bus pour Transpole malgré son passé judiciaire

Un drapeau britannique flotte devant Big Ben, à Londres (Royaume-Uni), le 7 juin 2017.

Explosion à Londres : une trentaine de blessés

Une marche blanche est organisée à la mémoire d\'Angélique, le 1er mai 2018 à Wambrechies (Nord). 

Meurtre d'Angélique : une des premières victimes de David Ramault, le principal suspect, raconte son agression

Des manifestants cagoulés et vêtus de noir, à hauteur du pont d\'Austerlitz, mardi 1er mai, à Paris.

Violences du 1er-Mai : les profils surprenants des blacks blocs

Des black blocs à Paris pendant la manifestation du 1er mai 2018.

"Il y a des failles, on les exploite" : un membre des black blocs explique comment infiltrer une manifestation malgré les forces de l'ordre

Lors d\'une manifestation pour la libération de prisonniers ETA à Bilbao, le 21 avril 2018. 

"Construire un futur où chacun a sa place" : l'après ETA se joue dans les communes du Pays basque espagnol

Accueil des urgences de l\'hôpital de Périgueux (Dordogne).

Périgueux : un jeune homme dans le coma après avoir reçu un tir de fusil de chasse au niveau des parties génitales

En janvier dernier, la journaliste remporté 84 600 dollars (70 700 euros) lors d\'un tournoi. 

Une écrivaine se met au poker pour écrire un livre, mais devient tellement forte qu'elle laisse son projet en suspens

Laurent Wauquiez, le 18 avril 2018, à Paris. 

Meurtre d'Angélique : Laurent Wauquiez veut rendre "la castration chimique obligatoire pour les violeurs"

Des black blocs à Paris pendant la manifestation du 1er mai 2018.

Violences lors du 1er-Mai à Paris : ce que l'on sait des casseurs placés en garde à vue

Vincent Bolloré, le 19 avril 2018, à Paris. 

Après sa mise en examen, Vincent Bolloré dénonce un "tintamarre médiatique" qui va "peser" sur son groupe

Des CRS dans les rues de Paris, le 1er mai 2018. 

Manifestations du 1er-Mai : les questions que soulève l'intervention de la police lors des violences à Paris

Photo non datée de David Ramault, l\'homme qui a avoué avoir tué Angélique, 13 ans, retrouvée morte le 29 avril 2018 à Quesnoy-sur-Deûle (Nord).

Meurtre d'Angélique Six : la femme du suspect porte plainte

Un casseur pendant la manifestation du 1er mai 2018 à Paris.

1er-Mai : 109 personnes en garde à vue

Thierry Pocquet du Haut-Jussé donne une conférence de presse au tribunal de grande instance de Lille (Nord), le 30 avril 2018. 

Meurtre d'Angélique : le procureur de la République a-t-il donné trop de détails lors de sa conférence de presse ?

Des CRS dans les rues de Paris, le 1er mai 2018. 

1er-Mai : polémique sur la stratégie policière

Des CRS dans les rues de Paris, le 1er mai 2018. 

La police aurait-elle pu empêcher les violences à Paris lors de la manifestation du 1er-Mai ?

Lors de la marche blanche en hommage à Angélique Six, le 1er mai 2018 à Wambrechies. 

Meurtre d'Angélique : la femme de David Ramault va se constituer partie civile, annonce son avocat

Une affichette placardée sur un mur de la commune de Wambrechies signalant la disparition de l\'adolescente.

Wambrechies : la famille du meurtrier présumé d'Angélique subit des pressions

Un camion de pompiers à Roubaix (Nord), le 16 janvier 2015.

Loiret : une fillette de 5 ans meurt après une chute dans les escaliers à son domicile

Des CRS dans les rues de Paris, le 1er mai 2018. 

1er-Mai : comment expliquer les violences et les dégradations ?

La prison de Fleury-Mérogis, la plus grande d\'Europe, à une trentaine de kilomètres de Paris, le 14 décembre 2017.

Le vrai du faux. Oui, la récidive est rare chez les condamnés pour crimes sexuels

Mouad Aktaou (à droite) était à l\'université de Pau (Pyrénées-Atlantiques) depuis 5 ans.

Pyrénées-Atlantiques : un étudiant marocain sans papiers expulsé quinze jours avant de passer ses examens à l'université

Le président de la République Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse commune avec le Premier ministre australien, le 2 mai 2018 à Sydney (Australie).

Emmanuel Macron : "le 1er mai n'est pas la journée des casseurs"

15005015025035045055065075085095101885

Vous êtes à nouveau en ligne