Europe : la France obligée de vendre à perte ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Dans le domaine du commerce, une révolution se profile peut-être. L'Europe pourrait contraindre la France a autoriser la vente a perte pour favoriser la concurrence. Il n'y aurait plus de périodes de soldes puisque chaque enseigne pourrait baisser ses prix à l'envi. car ils ne résisteraient pas aux grands groupes. En France, les prix bradés sont très encadrés. Bruxelles pourrait l'autoriser toute l'année, de quoi réjouir certains consommateurs. Si on fait des soldes toute l'année, ça me pousserait à acheter. Pour d'autres, pas de grand changement à attendre. Selon eux, les promotions, c'est déjà toute l'année. Y'a de la promotion en permanence. Les commerçants indépendants affirment ne pas avoir les moyens de faire de la vente a perte, contrairement aux grosses chaînes. Vous pouvez pas vendre moins cher que ce que vous avez acheté. Sinon, c'est pas la peine d'exister. Ça ne sert à rien de vendre à perte, sauf pour écouler un stock. On assiste à une diffusion des grosses chaînes, c'est la mort du commerce indépendant. Ils fabriquent en grosses quantités et peuvent se permettre de fabriquer à des petits coûts, ça tue l'envie d'acheter.

Dans le domaine du commerce, une révolution se profile peut-être. L'Europe pourrait contraindre la France a autoriser la vente a perte pour favoriser la concurrence. Il n'y aurait plus de périodes de soldes puisque chaque enseigne pourrait baisser ses prix à l'envi. car ils ne résisteraient pas aux grands groupes.

En France, les prix bradés sont très encadrés. Bruxelles pourrait l'autoriser toute l'année, de quoi réjouir certains consommateurs.

Si on fait des soldes toute l'année, ça me pousserait à acheter.

Pour d'autres, pas de grand changement à attendre. Selon eux, les promotions, c'est déjà toute l'année.

Y'a de la promotion en permanence.

Les commerçants indépendants affirment ne pas avoir les moyens de faire de la vente a perte, contrairement aux grosses chaînes.

Vous pouvez pas vendre moins cher que ce que vous avez acheté. Sinon, c'est pas la peine d'exister. Ça ne sert à rien de vendre à perte, sauf pour écouler un stock.

On assiste à une diffusion des grosses chaînes, c'est la mort du commerce indépendant. Ils fabriquent en grosses quantités et peuvent se permettre de fabriquer à des petits coûts, ça tue l'envie d'acheter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne