Euro 2016 : six Bleus ont passé un contrôle anti-dopage, à Biarritz

(GEORGES GOBET / AFP)

Chacune des 24 équipes participantes à l'Euro-2016 sera contrôlée pendant sa phase de préparation. 

L'Union européenne des associations de football (UEFA) prépare le "programme antidopage le plus vaste jamais mis en œuvre lors d'un Euro". Mais avant que les festivités ne commencent en France, où l'Euro de football se tiendra du 10 juin au 10 juillet, les joueurs font déjà l'objet de contrôles. jeudi 19 mai, six joueurs de l'équipe de France, en stage de préparation à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), ont été soumis à un contrôle anti-dopage, a annoncé la Fédération française de football.

Il s'agit de Benoît Costil, Moussa Sissoko, Olivier Giroud, Laurent Koscielny, Lucas Digne et Dimitri Payet, a précisé dans l'après-midi l'encadrement de l'équipe de France.

"A l'initiative de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), un médecin préleveur s'est présenté à 6h15 ce matin à l'hôtel des Bleus à Biarritz." Selon la FFF, "six joueurs ont été soumis à un double prélèvement sanguin et urinaire."

Des contrôles lors de tous les matches

Pour lutter contre le dopage au cours de la compétition, l'UEFA a introduit cette saison le passeport biologique stéroïdien dans ses compétitions et a débuté un programme spécifique de contrôles le 1er janvier 2016 "pour tous les joueurs susceptibles d'être sélectionnés".

Par ailleurs, chacune des 24 équipes participantes sera  contrôlée pendant la phase de préparation, mais aussi après son arrivée en France. Pendant la compétition, des contrôles approfondis de sang et d'urine seront aussi effectués lors de tous les matches. 

Vous êtes à nouveau en ligne