Élysée : réunion sur Alstom

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Est ce que cette annonce sera suffisante. Elise Lucet : Merci. Autre dossier brûlant pour le gouvernement, le rachat de la branche énergie d'Alstom. Un marathon s'est engagé pour déterminer qui, de General Electric ou de Siemens, sera le meilleur candidat. Les patrons des deux groupes sont reçus, aujourd'hui, à l'Elysée. Nous retrouvons sur place Guillaume Daret. Premier entretien ce matin avec le patron de la société américaine. Que s'est-il dit précisément. Guillaume Daret : François Hollande, pendant près d'une heure, ce matin, a rappelé au patron de General Electrix les points sur lesquels il est vigilant : l'emploi, des activités localisés en France, l'indépendance énergétique du pays. Pas de commentaires du patron de GE a sa sortie. F. Hollande s'implique dans ce dossier stratégique pour l'industrie française. Cet après-midi, il recevra le patron du groupe Siemens, et Martin Bouygues, actionnaire de référence d'Alstom. Anraud Montebourg a rappelé la ligne la ligne du gouvernement. Ecoutez son objectif. Refuser qu'Alstom, en trois jours, décide de vendre 75% d'un fleuron national dans le dos de ses salariés, du gouvernement, de la plupart de ses administrateurs et de ses cadres. Le gouvernement voit qu'il y a des intérêts actionnariaux, mais le gouvernement a des intérêts de souveraineté économique.

Est ce que cette annonce sera suffisante.

Elise Lucet : Merci.

Autre dossier brûlant pour le gouvernement, le rachat de la branche énergie d'Alstom. Un marathon s'est engagé pour déterminer qui, de General Electric ou de Siemens, sera le meilleur candidat. Les patrons des deux groupes sont reçus, aujourd'hui, à l'Elysée. Nous retrouvons sur place Guillaume Daret. Premier entretien ce matin avec le patron de la société américaine. Que s'est-il dit précisément.

Guillaume Daret : François Hollande, pendant près d'une heure, ce matin, a rappelé au patron de General Electrix les points sur lesquels il est vigilant : l'emploi, des activités localisés en France, l'indépendance énergétique du pays. Pas de commentaires du patron de GE a sa sortie. F. Hollande s'implique dans ce dossier stratégique pour l'industrie française. Cet après-midi, il recevra le patron du groupe Siemens, et Martin Bouygues, actionnaire de référence d'Alstom. Anraud Montebourg a rappelé la ligne la ligne du gouvernement. Ecoutez son objectif. Refuser qu'Alstom, en trois jours, décide de vendre 75% d'un fleuron national dans le dos de ses salariés, du gouvernement, de la plupart de ses administrateurs et de ses cadres. Le gouvernement voit qu'il y a des intérêts actionnariaux, mais le gouvernement a des intérêts de souveraineté économique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne