Train de campagne : arrêt à Corbigny

france 3

Pour ce dernier épisode, lundi 10 avril, la série "Train de campagne" fait arrêt dans la commune de Corbigny, dans la Nièvre, pour donner la parole à ses habitants.

En 2012, Corbigny (Nièvre) avait voté pour François Hollande, avant d’élire un maire divers droite aux dernières élections municipales. C’est l’une de ces villes où le vote bascule. L’agriculture est le moteur de l’économie locale. Le chômage est supérieur à la moyenne nationale. Ici, les habitants sont très attentifs aux discours des candidats à l’élection présidentielle sur la ruralité. "Nos campagnes se vident, la jeunesse part, il n’y a pas de travail. Nous on ne vit pas de notre travail", explique une agricultrice. "Tout le gâchis d’argent des politiques, leurs détournements, ça m’écœure. Je n’attends plus rien du nouveau président", conclut-elle.

La baisse des charges, une priorité

Dans le centre-ville de Corbigny, une boucherie est connue dans la France entière. Elle vend ses produits en boutique, mais également dans toute la France, grâce à internet. La préoccupation principale de Christophe, le boucher, pendant cette campagne présidentielle, c’est l’économie. "On est le seul pays d’Europe à avoir autant de charges", déplore-t-il. "J’aimerais vraiment que le nouveau président baisse ces charges, ça ferait baisser le chômage", analyse-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne