Terres électorales : dix jours pour un vote

FRANCE 2

Que vont faire les abstentionnistes, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, de François Fillon ou encore de Benoît Hamon au second tour de l'élection présidentielle? France 2 est allée à leur rencontre à Aix-en-Provence, à Saint-Étienne, ou encore dans la Nièvre.

Il y a en France 47,5 millions d'inscrits sur les listes électorales. Parmi eux, dimanche dernier, plus de 10 millions de Français se sont abstenus, et plus d'un votant sur deux n'a voté ni pour Emmanuel Macron, ni pour Marine Le Pen. François et Grégory, eux, sont éleveurs à Vandenesse (Nièvre). Deux mois avant le premier tour, François Fillon était leur candidat. Maintenant qu'il n'est plus dans la course, François, lui, n'ira pas voter, peut-être "pour la première fois de sa vie", car "ces deux-là ne [lui] plaisent pas du tout" avoue-t-il.

"La finance d'un côté et l'extrême droite de l'autre"

Grégory, lui, n'est "pas comme François. Je ne veux pas de Marine, et Macron ne me déplaît pas. J'aurais eu Marine et Mélenchon, j'aurais voté blanc" explique-t-il. À Jouques (Bouches-du-Rhône), dans le sud de la France, Hubert, à la recherche d'un emploi, attendait beaucoup de la présidentielle. Lui qui hésitait entre vote blanc et abstention a finalement choisi Jean-Luc Mélenchon. Et maintenant? Hubert a décidé de voter blanc, "avec la finance d'un côté et l'extrême droite de l'autre, ça fait peur" confie-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne