VIDEO. Elections sénatoriales : le rôle des sénateurs expliqué aux enfants

FRANCETVEDUCATION

Les "grands électeurs" se déplacent dimanche 24 septembre pour les élections sénatoriales. La moitié des sièges de la Chambre haute vont être renouvelés.

Des élections sénatoriales se déroulent en France, le dimanche 24 septembre. Mais au fait, à quoi sert un sénateur ? Le Parlement français est constitué de deux chambres : l'Assemblée nationale et le Sénat. Il y a 348 sénateurs, c'est moins que les 577 députés de l'Assemblée. Les sénateurs se réunissent au palais du Luxembourg, un très beau château situé en plein cœur du 6e arrondissement de Paris. Ils sont chargés de voter les lois avec les députés.

>> Sénatoriales 2017 : suivez le vote et les résultats en direct

Pas besoin de bouleverser son week-end pour se rendre à l'isoloir, car les sénateurs ne sont pas élus directement par les citoyens, mais uniquement par ce qu'on appelle des "grands électeurs". Il s'agit de maires, de députés ou encore de conseillers régionaux... Bref, des personnes élues par tous les citoyens. Il y a, en France, 162 000 "grands électeurs", et parmi eux un peu plus de 76 000 doivent voter pour ces élections sénatoriales. Pour eux, le vote est obligatoire. S'ils s'abstiennent sans raison valable, ils doivent payer une amende de 100 euros.

La représentation des collectivités locales

Mais pourquoi les sénateurs ne sont pas élus par tout le monde ? Car ils sont chargés de représenter les collectivités locales, c'est-à-dire les villes, les départements et les régions. Quand il y a un projet de loi qui concerne ces collectivités, ce sont d'abord les sénateurs qui examinent le texte.

Puis, ce sont les députés qui réfléchissent sur la loi, et les deux assemblées doivent se mettre d'accord sur le texte, c'est ce qu'on appelle "la navette parlementaire". S'il y a un désaccord entre les députés et les sénateurs, l'Assemblée nationale a, en théorie, le dernier mot, mais, dans la pratique, ils parviennent généralement à se mettre d'accord.