DIRECT. Sénatoriales : suivez les réactions après la victoire de la droite

La nouvelle composition du Sénat après l\'élection sénatoriale du 28 septembre 2014.
La nouvelle composition du Sénat après l'élection sénatoriale du 28 septembre 2014. ( FRANCETV INFO )

L'UMP et ses alliés ont remporté, dimanche, la majorité des sièges au Sénat, infligeant une troisième défaite électorale d'affilée à la gauche.

La droite a retrouvé la majorité au Sénat, dimanche 28 septembre, en dépit d'une relative résistance de la gauche lors des élections sénatoriales, qui ont envoyé pour la première fois deux élus du Front national au palais du Luxembourg.

La droite en tête. Selon nos calculs, l'UDI et l'UMP comptent 187 sièges, soit 26 de plus que lors du précédent scrutin, et une majorité de 11 sièges, un peu plus large que celle dont disposait la gauche depuis trois ans. Le nouveau président de la Haute assemblée, qui sera élu mercredi pour succéder au socialiste Jean-Pierre Bel, sortira des rangs de l'UMP.

La gauche recule. Il s'agit de la troisième défaite électorale en six mois pour la gauche au pouvoir, après les municipales de mars et les européennes de mai. Petite consolation, "il n'y a pas de vague bleue", selon le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, dont le camp "résiste".

Le FN entre au palais du Luxembourg. Le Front national siègera au Sénat, pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, avec deux élus, David Rachline dans le Var et Stéphane Ravier dans les Bouches-du-Rhône. Marine Le Pen s'est félicitée "d'une victoire historique" de son parti.

Vous êtes à nouveau en ligne