Sénatoriales

Les titres

Les sénateurs dans l\'hémicycle du palais du Luxembourg, le 1er octobre 2011 à Paris.

Sénat : un élu de La République en marche veut abaisser l'âge pour être candidat de 24 à 18 ans

Le Premier ministre, Edouard Philippe, lors de l\'annonce des grandes lignes de la réforme des institutions, mercredi 4 avril 2018 à Paris.

Proportionnelle aux législatives, baisse du nombre de parlementaires... Ce qu'il faut retenir du projet de réforme des institutions

Gérard Larcher

VIDEO. "A La République en marche, les bonnes vieilles techniques de désignation par le chef continuent", estime Gérard Larcher

Le président du Sénat Gérard Larcher assiste à un meeting avant les élections législatives à Vertou (Loire-Atlantique), le 29 mai 2017.

Gérard Larcher réélu président du Sénat

Le sénateur LR Gérard Larcher, applaudi après sa réélection à la tête du Sénat, le 2 octobre 2017.

Gérard Larcher (LR) réélu très largement à la présidence du Sénat, pour la troisième fois

La députée européenne LR, Michèle Alliot-Marie, le 11 juillet 2017 à Paris.

Elections sénatoriales : Michèle Alliot-Marie refoulée de son bureau de vote

Hémicycle du Sénat à Paris vide, le 9 septembre 2014

Sénatoriales : la défaite de LREM

Élections sénatoriales : la droite en contre-pouvoir

Le Premier ministre, Edouard Philippe, le président de l\'Assemblée nationale, François de Rugy, le président de la République, Emmanuel Macron et le président du Sénat, Gérard Larcher, à Versailles, le 3 juillet 2017.

Ce que les sénatoriales vont changer pour Emmanuel Macron

Le palais du Luxembourg à Paris, qui abrite le Sénat, le 19 novembre 2014.

Sénatoriales : les trois enseignements à retenir

Le sénateur François Patriat, ancien ministre et ancien président du Conseil régional de Bourgogne.

Sénatoriales : premier revers pour LREM

Hemicycle au Sénat, palais du Luxembourg à Paris.

Sénatoriales : premier échec de LREM, le PS résiste

L\'hémicycle du Sénat.

Sénatoriales : la droite sort renforcée

François de Rugy

Les 4 Vérités - Malgré l'échec de LREM aux sénatoriales, François de Rugy croit possible de réformer la Constitution

Les \"constructifs\" du Sénat, et notamment Fabienne Keller, penchent pour une amicale et non pas pour un groupe distinct de celui des Républicains. 

Le brief politique. Les Constructifs du Sénat font machine arrière sur la création d'un groupe

Le Premier ministre, Edouard Philippe et Gérard Larcher, le 17 juillet 2017 à Paris.

Sénatoriales : les six enseignements du scrutin

Emmanuel Macron et Edouard Philippe (au second plan) aux Invalides à Paris, le 5 juillet 2017.

Sénatoriales : les raisons de la débâcle de Macron et de La République en marche

INFOGRAPHIE. Sénatoriales : découvrez les résultats et la nouvelle composition du Sénat

Le président de la République, Emmanuel Macron, le 22 septembre 2017 à Paris.

Sénatoriales 2017 : revivez le vote

Sénatoriales : un scrutin test pour Emmanuel Macron

Le président du Sénat, Gérard Larcher, le 7 juin 2017 à Paris.

Sénatoriales : Larcher triomphe, Rossignol et Longuet réélus... Les poids lourds s'en sortent bien

L\'hémicycle du Sénat.

Sénatoriales : les élus locaux sanctionnent Emmanuel Macron

L\'hémicycle du Sénat.

Elections sénatoriales : consultez les résultats dans votre département

Une séance au Sénat, au palais du Luxembourg à Paris, le 17 novembre 2016.

Élections sénatoriales : mode d'emploi

Sénatoriales : dans le Nord, les maires veulent punir Emmanuel Macron

L\'hémicycle du Sénat.

Sénatoriales : Emmanuel Macron jugé par les élus locaux

L\'hémicycle du Sénat.

Le Sénat a "montré une remarquable capacité de résistance" à ceux qui voulaient le supprimer

L\'hémicycle du Sénat, le 13 juin 2016.

Pourquoi vous devriez vous intéresser aux élections sénatoriales (même si tout le monde semble s'en ficher)

Les élections sénatoriales expliquées aux enfants. 

VIDEO. Elections sénatoriales : le rôle des sénateurs expliqué aux enfants

Une séance au Sénat, au palais du Luxembourg à Paris, le 17 novembre 2016.

TRIBUNE. Elections sénatoriales : "Le Sénat n'est plus de son temps. Il devra évoluer ou disparaître"

123

Des élections sénatoriales se dérouleront en France, le 24 septembre 2017. Il s'agit du premier scrutin à l'échelle nationale depuis le renouvellement de l'Assemblée, lors des législatives des 11 et 18 juin 2017.  

Jusqu’en 2004, les sénatrices et sénateurs étaient élu·e·s pour neuf ans et le Sénat renouvelé par tiers tous les trois ans. Désormais, le mandat dure six ans et le Sénat est renouvelé par moitié tous les trois ans. Les sénateurs français sont élus au suffrage universel indirect, par un collège de "grands électeurs". Pour les sénateurs de métropole et d'outre-mer, le collège électoral est constitué de l’ensemble des conseillers départementaux, des conseillers régionaux élus dans le département, des députés, des sénateurs et des délégués des conseils municipaux. Au total, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, 76 359 "grands électeurs" pourront ainsi prendre part au vote du 24 septembre 2017.

En septembre 2017, 170 des 348 sièges sont renouvelés dans les départements métropolitains suivants : Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Haute-Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Savoie, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d'Oise. Le renouvellement concerne aussi les sièges des sénateurs de Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, et Saint-Pierre-et-Miquelon. Le scrutin du 24 septembre 2017 concerne six des douze sénateurs représentant les Français établis à l’étranger.

Les circonscriptions élisant un ou deux sénateurs sont concernées par le scrutin majoritaire à deux tours (34 sièges). Ce dernier a la particularité de se dérouler en une seule journée : le vote du premier tour a lieu de 8h30 à 11 heures, et les résultats devraient être connus à partir de midi ; le vote du second tour se déroule lui de 15h30 à 17h30, et les résultats devraient être connus à partir de 18h30.

Dans les circonscriptions élisant trois sénateurs ou plus, l'élection a lieu au scrutin à la représentation proportionnelle (136 sièges) : le vote est ouvert à partir de 9 heures, clos à 15 heures et les résultats devraient être connus à partir de 16 heures. Chaque liste doit respecter la parité femmes/hommes.

L'élection pour la présidence du Sénat a été fixée au lundi 2 octobre, soit huit jours après le scrutin. L'élection du nouveau ou de la nouvelle président·e se déroulera après l'ouverture à 15 heures de la session ordinaire 2017-2018, dirigée par le "président d'âge", c’est-à-dire le plus âgé des membres présents. L'actuel président du Sénat, Gérard Larcher, avait été élu le 1er octobre 2014 pour un mandat de trois ans. Le sénateur des Yvelines, qui avait déjà présidé la chambre haute entre 2008 et 2011, est candidat à sa propre succession.

Vous êtes à nouveau en ligne