← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Milon-la-Chapelle

Le vote pour les élections municipales a eu lieu le 15 mars 2020 à Milon-la-Chapelle, tout comme dans les autres communes de la région. 51,03 % des citoyens se sont rendus aux bureaux de vote, contre 60,44 % lors de l'élection de 2014 (baisse de -9,41 points). La participation engendrée par ce scrutin à l'échelle départementale (Yvelines), de 48,08 %, a baissé en comparaison avec celle enregistrée au scrutin précédent (63,98 %).

Un siège au conseil municipal est attribué automatiquement à un candidat s'il a atteint le score suivant : plus de 50 % des voix et au moins 25 % des suffrages des inscrits.

Municipales 2020 à Milon-la-Chapelle : qui l'emporte lors du premier tour ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Milon-la-Chapelle (78). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le premier tour de ces élections municipales 2020. Pascal Hamon s'impose au premier tour des élections municipales avec 97,58 % des votes. 96,77 % des électeurs ont choisi de soutenir Audrey Salingue. Avec 95,16 % des votes, Thierry Martineau s'accorde la troisième place à l'issue du premier tour. Jean-Manuel Delvaille (94,35 %), Stephan Horn (94,35 %), Alexandra Blanchard De La Brosse (91,93 %), Emmanuèle Mateo (91,12 %), Caroline Tchekhoff (91,12 %), Michel Beaucamp (90,32 %), Fabrice Lendormy (89,51 %) et Jacques Pelletier (89,51 %) ont été élus par les citoyens, comme en témoigne leur résultat élevé.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs choisi dans les rangs de ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats Milon-la-Chapelle

Abstention : 48.97% Participation : 51.03%
  • Pascal HAMON
    97.58 %
    121 votes
  • Audrey SALINGUE
    96.77 %
    120 votes
  • Thierry MARTINEAU
    95.16 %
    118 votes
  • Jean-Manuel DELVAILLE
    94.35 %
    117 votes
  • Stephan HORN
    94.35 %
    117 votes
  • Alexandra BLANCHARD DE LA BROSSE
    91.93 %
    114 votes
  • Emmanuèle MATEO
    91.12 %
    113 votes
  • Caroline TCHEKHOFF
    91.12 %
    113 votes
  • Michel BEAUCAMP
    90.32 %
    112 votes
  • Fabrice LENDORMY
    89.51 %
    111 votes
  • Jacques PELLETIER
    89.51 %
    111 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 295 habitants
    • 243 inscrits
    • Votants124 inscrits 51.03%
    • Abstentionnistes119 inscrits 48.97%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Milon-la-Chapelle

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont organisées pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui sont les candidats qui se présentent à Milon-La-Chapelle pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Jacques Pelletier ne veut pas renoncer à sa ville de Milon-La-Chapelle et souhaite renouveler son mandat à la mairie. Michel Beaucamp a aussi officialisé sa candidature. À l'issue des élections municipales 2014, il avait décroché un siège au conseil municipal. Alexandra Blanchard De La Brosse, Jean-Manuel Delvaille, Pascal Hamon, Stephan Horn, Fabrice Lendormy, Thierry Martineau, Emmanuèle Mateo, Audrey Salingue et Caroline Tchekhoff se présentent également aux élections.
Pour information : pour qu'un candidat puisse être élu lors du premier tour, il doit avoir remporté une majorité absolue et avoir réuni les votes de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si second tour il y a, ce dernier doit avoir obtenu une majorité relative afin d'être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Milon-la-Chapelle ?

Le conseil municipal sera élu les 15 et 22 mars 2020. Les électeurs de Milon-la-Chapelle sont de ce fait attendus aux urnes pour ces élections municipales 2020. Le fait d'avoir plus de 18 ans est un critère sine qua non pour voter lors de ces élections. On doit également être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune.

En 2014 se tenaient les précédentes Municipales : qu'en retenir ?

Dans certaines communes, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres à la fois, et d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Le conseil municipal était formé le 23 mars 2014 : les citoyens de la ville de Milon-la-Chapelle avaient choisi dès le soir du premier tour 11 membres de ce dernier. Pour diriger leur ville, les Milanais ont fait confiance à Michel Beaucamp et Thierry Martineau. Ceux-ci avaient été assistés par Pascal Hamon, Jean-Manuel Delvaille, Jacques Pelletier, Fabrice Lendormy mais aussi Bernard Boutouyrie et Emmanuèle Mateo.
Seuls 165 citoyens sont allés voter, aux élections, sur les 273 inscrits. On estime donc qu'assez peu de personnes se sont rendues aux bureaux de vote. Ces résultats reflètent une forte baisse de la participation par rapport aux dernières élections municipales, en 2008, où elle affichait 73,06 %.

Les précédents suffrages révélaient-ils les mêmes scores ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les Municipales, notamment les élections présidentielles qui ont eu lieu en 2017. Lorsque l'on compare les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la commune de Milon-la-Chapelle, on observe qu'ils ont été différents de ceux déclarés sur l'ensemble de la France.
09,01 % : c'est le score du premier tour de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), après François Fillon (Les Républicains) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 49,1 % et 28,38 % des voix. Durant le second tour, 80,73 % des résidents de Milon-la-Chapelle ont voté pour Emmanuel Macron. 203 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 78,08 % des électeurs de Milon-la-Chapelle, contre 88,73 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de la tendance constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Il y aura eu 39,26 % de votes pour La République en Marche avec Renaissance pour les Européennes de 2019, et 19,63 % pour la liste Europe Écologie.

Quelques informations sur Milon-la-Chapelle

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la municipalité de Milon-la-Chapelle ? Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour s'intéresser à la question.

Description : les citoyens de Milon-la-Chapelle

Milon-la-Chapelle est une commune des Yvelines peuplée par 289 personnes. Milon-la-Chapelle fait partie de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse dont l'objectif est de garantir le contact entre les villes voisines, comme Mesnil-Saint-Denis, Saint-Lambert ou bien Lévis-Saint-Nom. Sur le plan de l'âge, les habitants milanais sont dans l'ensemble peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans tandis que 31,35 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Milon-la-Chapelle est une ville assez concernée par l'immigration avec 7,62 % d'immigrés au sein de sa population.

Travail, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Milon-la-Chapelle ?

Pour présenter une vision complète du marché du travail à Milon-la-Chapelle, les données suivantes sont essentielles. Les cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires, voici les catégories d'emploi considérablement représentées à Milon-la-Chapelle (75 % de la population active). Les actifs constituent 42,31 % des habitants de la ville – soit plus de 112 personnes. 8 %, c'est le pourcentage des chômeurs dans les habitants milanais. Plus de la moitié sont des hommes.
Globalement, le niveau de vie des Milanais est bien plus élevé que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était de plus de 20 000 €. À Milon-la-Chapelle, il atteignait 39 244 € par an au cours de l'année 2016.
Le marché immobilier d'une commune est aussi un bon indicateur de son attractivité et du niveau de vie en général. Que louent les Milanais ? La demande va à environ 2 % sur des maisons meublées de 6 pièces et à moins d'1 % sur des maisons non HLM d'une pièce. 57 % des résidents s'avèrent propriétaires d'une maison de 6 pièces tandis qu'ils sont 16 % à posséder une maison de 5 pièces.

Qualité de vie et Milon-la-Chapelle vont-ils ensemble ?

Milon-la-Chapelle est une commune dans laquelle les équipements manquent un peu. On compte 30 enfants de 0 à 15 ans, soit peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
La qualité de vie dans une ville est notamment en lien avec pollution ambiante. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à Milon-la-Chapelle se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.