← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bretagne

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales à Bretagne. Le scrutin a peu mobilisé les habitants, comme le démontre le taux de participation peu élevé enregistré par la commune (49,04 %), un nombre possiblement influencé par l'épidémie de coronavirus. On remarque que le taux de participation dans le département du Territoire de Belfort a baissé, par rapport à la précédente élection (72,69 % contre 51,72 % cette année).

Afin qu'un candidat soit à même d'accéder à une place au conseil municipal, il se doit d'obtenir plus de la moitié des voix et au moins 25 % des votes des inscrits.

À Bretagne, quels candidats arrivent favoris au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Bretagne (90), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 95 % des suffrages, Martine Maquin se retrouve en tête du 1er tour des élections municipales. En ce qui concerne Nathalie Paquier, elle emporte 94 % des suffrages. Avec 92 % des votes en leur faveur, Daniel Couturier, Gisèle Lamare et Cynthia Moureaux sont en troisième position du classement. Jean-Claude Antoine Marinelli (90 %), Francis Jeandin (87 %), Lionel Mancilla (87 %), Véronique Wartelle (87 %), Vincent Freard (86 %) et Pierre Schirch (85 %) remportent aussi leur siège au conseil municipal avec un score élevé.

Il ne reste plus qu'aux nouveaux membres du conseil municipal à élire, parmi eux, un nouveau maire.

Résultats Bretagne

Abstention : 50.96% Participation : 49.04%
  • Martine MAQUIN
    95 %
    95 votes
  • Nathalie PAQUIER
    94 %
    94 votes
  • Daniel COUTURIER
    92 %
    92 votes
  • Gisèle LAMARE
    92 %
    92 votes
  • Cynthia MOUREAUX
    92 %
    92 votes
  • Jean-Claude Antoine MARINELLI
    90 %
    90 votes
  • Francis JEANDIN
    87 %
    87 votes
  • Lionel MANCILLA
    87 %
    87 votes
  • Véronique WARTELLE
    87 %
    87 votes
  • Vincent FREARD
    86 %
    86 votes
  • Pierre SCHIRCH
    85 %
    85 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 250 habitants
    • 208 inscrits
    • Votants102 inscrits 49.04%
    • Abstentionnistes106 inscrits 50.96%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Bretagne

Les communes françaises sont invitées les 15 et 22 mars 2020 à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent sélectionner directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste ne s'appliquant pas dans ces villes.

Élections municipales 2020 à Bretagne : les candidats

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Daniel Couturier se présente aux élections municipales 2020. Les candidatures de Vincent Freard, Francis Jeandin, Gisèle Lamare, Lionel Mancilla, Martine Maquin, Jean-Claude Antoine Marinelli, Cynthia Moureaux, Nathalie Paquier, Pierre Schirch et Véronique Wartelle viennent s'ajouter.
Rappelons que si le candidat atteint une majorité absolue et si plus du quart des résidents mentionnés sur les listes électorales lui ont attribué leur voix, il peut être désigné à l'issue du premier tour. Dans l'éventualité d'un second tour, il sera élu et pourra accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir s'il remporte une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bretagne ?

Pour élire un nouveau conseil municipal, les habitants de Bretagne se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, lors des élections municipales 2020. Sont invitées à aller aux urnes les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Tendances des Municipales 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui concerne les villes de moins de 1000 habitants pour ces élections municipales ? C'est un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes.
À Bretagne, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Ayant pour rôle de diriger les Brettains, Alain Folitot et Gérard Lamare pouvaient compter sur Véronique Wartelle, François Babe, René Lamboley, Vanessa Bourquin mais aussi Claude Bruckert et Vincent Freard, à leurs côtés.
Assez peu de citoyens ont placé un vote dans l'urne : seuls 119 ont fait le déplacement parmi les 183 noms de la liste électorale. Une forte baisse se révèle de ce fait, par rapport aux élections municipales de 2008 (participation de 74,39 %).

La même tendance s'est-elle démarquée durant les précédents scrutins ?

Il y aura eu plusieurs élections entre aujourd'hui et les dernières Municipales. Les précédentes élections présidentielles, quant à elles, remontent à 2017. On souligne que, au premier tour des élections présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Bretagne étaient différents de ce qui a été recueilli à l'échelle du pays.
Si Emmanuel Macron (En marche !) n'a totalisé que 16,88 % des voix, Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains) étaient devant au premier tour : 30,52 % et 19,48 % des suffrages. Durant le second tour, 50,35 % des électeurs de Bretagne ont voté pour Emmanuel Macron. 161 Brettains sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (82,56 %) alors que le taux de participation en 2012 était de 85,03 %. On note ainsi une baisse différente de la tendance au niveau national (-5,8 points).
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le score des élections européennes 2019 est de 36,54 %, tandis que Renaissance (soutenue par La République en Marche) emporte 16,35 % des votes.

Bretagne : les données clefs

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la municipalité de Bretagne ? Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour étudier le sujet.

Quoi dire sur la population demeurant à Bretagne ?

Côté population, Bretagne, un hameau du Territoire de Belfort, compte 265 résidents. Aux côtés de Bretagne, on retrouve Florimont, Grosne ou Montbouton. Ces dernières font partie des communes qui forment la Communauté de Communes du Sud Territoire. Les chiffres attestent d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 17,83 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés sont peu présents dans la ville de Bretagne où ils constituent 4,65 % de la population.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Bretagne ?

Voici des chiffres essentiels pour connaître l'état de l'emploi dans Bretagne. Dans la commune, on recense surtout des professions intermédiaires et ouvriers (73,68 % des actifs). La ville est habitée par 48,06 % de travailleurs (123 Brettains). La commune brettaine est impactée par le chômage (12 % de la population en âge de travailler). Plus de la moitié des habitants à la recherche d'un travail sont des femmes.
Les Brettains bénéficient d'un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 25 159 € en 2016, face à 20 000 € en France sur l'année 2014.
Enfin, le marché immobilier reste un excellent indicateur du dynamisme d'une ville : les Brettains sont-ils davantage locataires ou propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou bien des appartements ? Au niveau de la location, on remarque que les Brettains louent plus généralement les appartements non HLM de 3 pièces ainsi que les appartements non HLM de 4 pièces. Ils sont 6 % à louer le premier type d'habitation et 5 % le second. Les propriétaires sont un peu moins de 30 % à investir dans une maison de 6 pièces et un peu plus de 30 % dans une maison de 5 pièces.

Comment déterminer si Bretagne propose une bonne qualité de vie ?

Les infrastructures manquent un peu à Bretagne pour satisfaire les besoins de ses habitants. Avec ses 54 enfants âgés de 0 à 15 ans à Bretagne, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).