← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Amour-Bellevue

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales à Saint-Amour-Bellevue. À noter que le taux de participation dans la ville est de seulement 41,99 %, une donnée qui pourrait s'expliquer partiellement par les récents événements en lien avec le coronavirus. Le taux de participation dans le département de la Saône-et-Loire a baissé depuis le scrutin précédent. Il était de 72,45 %, contre 56,50 % cette année.

Quand un candidat remporte au moins 25 % des votes des inscrits et plus de la moitié des voix exprimées, il accède à sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Saint-Amour-Bellevue : quels sont les résultats du premier tour ?

À Saint-Amour-Bellevue (71), la totalité des 15 sièges à pourvoir a donc déjà été attribuée dès le premier tour des élections municipales 2020. Mireille Perret arrive en première place au 1er tour des élections municipales, en réunissant 97,40 % des suffrages. On recense 95,85 % des votants portant leur vote sur Maxime Terret. Selon les chiffres, avec 95,33 % des voix, Christine Giovannone se révèle en troisième place. Catherine Canard (94,81 %), Rachel Hamet (94,30 %), Marie Bernet (93,78 %), Mathieu Triboulet (92,74 %), Laurence Chomienne (92,22 %), Joseph De Sonis (92,22 %), Pascal Durand (92,22 %), Jean-Yves Midey (92,22 %), Josiane Casbolt (91,19 %), Claude Boisson (90,67 %), Grégory Barbet (89,63 %) et Marie Claude Wilson (89,11 %) gagnent également leur siège de membre du conseil municipal, avec un score élevé.

Au niveau des bulletins de vote, plusieurs étaient blancs (0,52 %).

L'élection du maire va maintenant se dérouler. Celui-ci est élu par et parmi les conseillers municipaux récemment élus.

Résultats Saint-Amour-Bellevue

Abstention : 58.01% Participation : 41.99%
  • Mireille PERRET
    97.4 %
    188 votes
  • Maxime TERRET
    95.85 %
    185 votes
  • Christine GIOVANNONE
    95.33 %
    184 votes
  • Catherine CANARD
    94.81 %
    183 votes
  • Rachel HAMET
    94.3 %
    182 votes
  • Marie BERNET
    93.78 %
    181 votes
  • Mathieu TRIBOULET
    92.74 %
    179 votes
  • Laurence CHOMIENNE
    92.22 %
    178 votes
  • Joseph DE SONIS
    92.22 %
    178 votes
  • Pascal DURAND
    92.22 %
    178 votes
  • Jean-Yves MIDEY
    92.22 %
    178 votes
  • Josiane CASBOLT
    91.19 %
    176 votes
  • Claude BOISSON
    90.67 %
    175 votes
  • Grégory BARBET
    89.63 %
    173 votes
  • Marie Claude WILSON
    89.11 %
    172 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 559 habitants
    • 462 inscrits
    • Votants194 inscrits 41.99%
    • Abstentionnistes268 inscrits 58.01%
    • Votes blancs1 inscrits 0.52%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Amour-Bellevue

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes qui comptent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Saint-Amour-Bellevue

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. La mairie de Saint-Amour-Bellevue verra éventuellement sa maire Josiane Casbolt renouveler son mandat. Grégory Barbet a fait savoir qu'il se portait candidat. Vous pourrez aussi découvrir sur les bulletins de vote Marie Bernet, Claude Boisson, Catherine Canard, Laurence Chomienne, Joseph De Sonis, Pascal Durand, Christine Giovannone, Rachel Hamet, Jean-Yves Midey, Mireille Perret, Maxime Terret, Mathieu Triboulet et Marie Claude Wilson.
Rapide rappel : pour être élu lors du premier tour, le candidat sera contraint d'atteindre une majorité absolue, à la condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales aient voté pour lui. Afin de pouvoir être élu et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir, il devra remporter une majorité relative à l'issue du second tour, si celui-ci s'avérait nécessaire.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Amour-Bellevue ?

La commune de Saint-Amour-Bellevue désignera un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour glisser votre bulletin dans l'urne, au préalable, veillez à remplir les critères suivants : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et payer ses impôts ou habiter dans la ville où vous comptez voter.

Qui l'emportait en 2014 ? Retour sur les dernières élections municipales

Lors des élections municipales, les scrutins s'adaptent aux villes. Effectivement, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants bénéficient d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils ont la possibilité de voter pour plusieurs membres à la fois et également pour des candidats de deux listes différentes.
À Saint-Amour-Bellevue, 15 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Accompagnés de Douglas Wilson, Jean-Pierre Sgrillo, Catherine Canard, Marie-Claude Wilson mais aussi Jean-Yves Midey et Pierre-Yves Spay, Romain Spay et Denis Cognard avaient été désignés pour diriger les Sanctamoriens.
Aux précédentes élections, seules 306 personnes ont donné leur avis, pour 474 inscrits : on comptabilise donc assez peu de votants. À titre de comparaison, en 2008, la participation aux Municipales a pu afficher 68,49 % : une forte baisse s'est ainsi fait sentir.

Percevait-on déjà cette tendance au moment des précédents scrutins ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les dernières élections municipales. Les précédentes élections présidentielles, elles, remontent à 2017. Au premier tour des élections présidentielles, en 2017, on observe que le choix des résidents de Saint-Amour-Bellevue était différent de celui du reste des électeurs français.
Marine Le Pen (Front national) s'est classée derrière ses concurrents au premier tour avec 21,95 % des votes. François Fillon (Républicains) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), quant à eux, ont obtenu 29,54 % et 23,58 % des suffrages. Les citoyens de Saint-Amour-Bellevue ont finalement choisi de voter en faveur d'Emmanuel Macron (58,62 % au deuxième tour). En 2012, 85,23 % des résidents de Saint-Amour-Bellevue avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 360 en 2017 (soit 73,77 %). À l'échelle de la France en 2012, on notait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
17,84 % pour l'Union de la Droite et du Centre, 26,14 % pour La République en Marche avec Renaissance : tels étaient les résultats des Européennes 2019.

Saint-Amour-Bellevue : les informations clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les scores lors des dépouillements pourront sans doute être explicités au moyen des données socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Que sait-on des personnes habitant à Saint-Amour-Bellevue ?

Saint-Amour-Bellevue est une commune de Saône-et-Loire peuplée par 558 personnes. On retrouve avec Saint-Amour-Bellevue, parmi les communes qui composent la Communauté d'Agglomération Mâconnais Beaujolais Agglomération, Vergisson, Crêches-sur-Saône ou également Saint-Laurent-sur-Saône. Les Sanctamoriens restent peu âgés dans l'ensemble : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 22,32 % des individus entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu présents dans la commune de Saint-Amour-Bellevue où ils constituent 3,88 % de la population.

Peut-on dire que Saint-Amour-Bellevue assure un niveau de vie confortable à ses résidents ?

Les chiffres suivants font état du marché du travail à Saint-Amour-Bellevue. On note la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 51,72 % des Sanctamoriens en activité sont des employés et ouvriers. Dans l'ensemble, 50,97 % de la population travaillent, soit environ 270 personnes. Environ 4 % des Sanctamoriens en âge de travailler sont en demande d'emploi. Une majeure partie de ces habitants à la recherche d'un travail sont des femmes.
En France, les ménages ont perçu un revenu annuel médian de plus de 20 000 € sur l'année 2014. Les chiffres à Saint-Amour-Bellevue sont plus élevés que ceux du pays en 2016 : les Sanctamoriens ont déclaré toucher en moyenne 23 892 € par an.
Pour estimer le dynamisme d'une ville, il est toujours pertinent de se pencher sur les chiffres du marché immobilier. Avec 5 % de la demande pour les maisons non HLM de 4 pièces et plus de 4 % pour les maisons non HLM de 5 pièces, ces types d'habitations sont les plus loués à Saint-Amour-Bellevue. Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 6 pièces dans environ 25 % des cas contre un peu moins de 30 % pour les maisons de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque Saint-Amour-Bellevue ?

Force est de reconnaître que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Saint-Amour-Bellevue. Avec ses 95 enfants âgés de 0 à 15 ans à Saint-Amour-Bellevue, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Un cadre de vie sain signifie une faible pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous noterez qu'à Saint-Amour-Bellevue, l'eau est conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ ainsi que le plan physico-chimique.